Les implants dentaires

Un bref historique

Les découvertes réalisées par les archéologues confirment la préoccupation permanente de l’homme de remplacer les dents perdues. Différents matériaux de remplacement d’origine animale, humaine ou minérale ont été utilisés. Les premières tentatives d’implantation dentaire sont effectuées par les dynasties égyptiennes et les cultures précolombiennes. Dans la culture égyptienne, l’édentement était traité chez les patients décédés avant la momification.

Pour plusieurs d’entre nous, le traitement sur implant dentaire représente une toute nouvelle technique pour le remplacement de dents manquantes.  À une époque ou les découvertes médicales sont importantes et où les gens vivent plus longtemps et plus sainement, l’image d’une prothèse qui flotte dans un verre sur la table de nuit, ne devrait plus être associée aux dents manquantes.  En effet, la science offre maintenant une meilleure solution.

 

Au début des années 50, un chirurgien orthopédique et chercheur suédois du nom de per-Ingvar Bränemark  a découvert que le titane pouvait se lier aux tissus osseux.  Après avoir nommé ce phénomène ostéointégration, il a mis en place des systèmes qui faisaient appel à des implants de titane pur pour remplacer des dents ou effectuer d’autres interventions médicales.  Bränemark System connaît depuis, un tel succès, qu’on ne se pose plus la question à savoir s’il fonctionne bien, mais plutôt dans quel autre domaine peut-on l’utiliser. Le Professeur (Pr.). Bränemark et son équipe publient plusieurs études portant sur des patients totalement édentés traités à l’aide de prothèses supportées par des implants. La période d’observation est de 15 années.

Un premier patient a été traité selon les principes de l’ostéointégration pour des implants dentaires  en 1965.

 

Ce n’est qu’au début des années 1980 que des progrès significatifs sont accomplis dans le domaine de l’implantologie dentaire. En 1982,  à Toronto le Pr. Bränemark présente les résultats de ses recherches sur plus de 15 ans de recul.

En 1985 le système  Bränemark est approuvé en Amérique du nord.

Donc, il y a plus de quarante ans que le Pr. Bränemark a mis en bouche les premiers implants dentaires et, fait intéressant, ils sont restés très fonctionnels pour le patient jusqu’à son décès tout récemment.  Depuis, plus de 500 000 patients à travers le monde ont été traités grâce à cette technique. Destinée au départ aux patients édentés qui ne croyaient plus que les prothèses pouvaient être fonctionnelles, cette technique a évolué de sorte à permettre de réaliser presque n’importe quel type d’intervention dentaire, y compris le remplacement des dents unitaires.

 

Plusieurs compagnies partagent le marché des implants dentaires. Cependant la Société Nobel Biocare, qui fabrique et distribue Bränemark System, est le chef de file incontesté dans le domaine des implants dentaires et elle effectue des études cliniques et des recherches exhaustives sur son produit. Afin d’assurer, la fine qualité de son produit.  C’est pourquoi Nobel Biocare offre un produit dont les résultats sont, non seulement éprouvés, mais prévisibles.

 Avec les progrès et l’évolution constante, le temps nécessaire entre la mise en place de l’implant et la restauration finale tend à se raccourcir. Grâce aux nouveaux implants dont la surface texturée et plus rugueuse, une colonisation plus rapide des cellules osseuses est possible. Dans certains cas, une prothèse fixe provisoire peut être réalisée le jour de la pose des implants ou très peu de temps après. C’est ce qu’on appelle la mise en charge immédiate. Avec les nouvelles  techniques de greffes d’os et de reconstruction dont on dispose aujourd’hui. Il est désormais possible de traiter des cas plus complexes avec peu de temps et des résultats prévisibles.

Le taux d'échec est faible : de 2 % à 5 %. Le tabagisme (plus de dix cigarettes par jour) multiplie ce risque environ par deux. L’âge du patient, lorsque ce dernier est en bonne santé et que l’os de la mâchoire est satisfaisant en quantité et qualité, n’apparaît pas aujourd’hui comme un facteur de risque.

 

Nous disposons au Canada d’une vingtaine d’années de recul. Les chirurgiens suédois ayant commencé à traiter des patients au milieu des années 60, ont maintenant une quarantaine d'années de recul. Ainsi, même s’il est admis que la plupart des implants sont en place pour une période minimum de dix ans, leur durée de vie est en fait souvent supérieure. A condition cependant que le patient ait une bonne hygiène dentaire et fasse contrôler ses implants initialement tous les ans puis tous les deux ou trois ans. Avec les implants dentaires, il est désormais possible de restaurer la dentition des patients.  Il s’agit  d’une technique supérieure aux traitements conventionnels.  Elle  offre un rendement exceptionnel et durable.  Il permet au patient de retrouver ses forces de mastication et permet à son visage de conserver une apparence naturelle.  Bränemark System ne représente pas seulement un espoir pour les patients édentés, il constitue également une réalité. À notre clinique on dispose d’un recul de plus de 18 ans  dans le domaine des implants. Des milliers de patients ont déjà été traité par nos chirurgiens avec des excellents résultats. Avant d’entreprendre un traitement aussi important, il est donc indispensable d’être bien informé. Le suivi à long terme demeure un facteur déterminant dans le succès postopératoire. Il est donc important de consulter le spécialiste concerné.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à communiquer avec nous ou visiter les liens suivants :

www.nobelbiocare.com

www.caoms.com

www.aaoms.org

 

 

Bienvenue Notre équipe Informations aux patients Contactez-nous Accès aux professionnels Nouveautés