Botox® Cosmétique

Pour le traitement des rides

Au fil du temps, des rides et des ridules se forment sur le visage. Le pourtour de la bouche, la glabelle et le pourtour des yeux constituent les endroits où le vieillissement est le plus évident et pour lesquels beaucoup de femmes et d'hommes consultent.

  • C'est au pourtour de la bouche que l'on retrouve les rides de marionnette, qui abaissent les commissures labiales, et les rides périorales, en rayons de soleil, où s'infiltre le rouge à lèvres.

  • À la glabelle, on retrouve les rides du lion, ces deux ou trois rides verticales entre les sourcils qui alourdissent le regard et donnent au visage un air sévère.

   

  • Les pattes d'oie sont des ridules en éventail qui s'étalent vers la tempe depuis le coin de l'œil.

   

Deux mécanismes expliquent l'apparition des rides :

  1. La contraction répétée des muscles sous la peau causant des rides à la partie supérieure du visage (front, glabelle et pourtour des yeux)
  2. La perte de collagène, substance de soutien de la peau, dans les couches profondes occasionnant les rides de la partie inférieure du visage (pourtour de la bouche, sillons naso-géniens, joues)

Avant de choisir le traitement approprié, il importe de bien déterminer la cause sous-jacente de chaque ride.

Le traitement de choix des rides d'expression est la protéine botulinique, mieux conne sous le nom de Botox®. Ce produit, injecté en très petites quantités dans les muscles contractés, responsables des rides du front, de la glabelle et des pattes d'oie, permet aux muscles de se décontracter lentement. Les rides s'atténuent alors progressivement, souvent jusqu'à leur disparition.

Depuis 1975, les médecins utilisent la protéine botulinique pour corriger le strabisme de l’enfant, les tics du visage et les clignements incontrôlables de l’œil. C’est en faisant des injections de Botox® pour la contraction anormale des muscles autour de l’œil (le blépharospasme) que le Dr Jean Carruthers, ophtalmologiste de Vancouver remarque que ses patients ont moins de rides à ce site. En 1990, une patiente observatrice lui demanda d’harmoniser l’autre œil : c’est ainsi que l’indication esthétique est née.

Le principe de la protéine botulinique consiste en l’utilisation des propriétés de relaxation musculaire de ce produit. Le but le plus souvent recherché est de réduire l’action des muscles, afin d’atténuer les rides d’expressions provoquées par la contraction de ces muscles. Une telle utilisation permet de lisser les reliefs cutanés et d’obtenir ainsi un effet de rajeunissement par relâchement de la tension musculaire.

Parmi les 5 procédures esthétiques non chirurgicales les plus fréquentes,

Le traitement des rides par le Botox® au niveau du front, de la glabelle et des pattes d’oie, est le plus populaire.

La communauté médicale reconnaît que ces traitements pour les plis ou rides du visage sont sécuritaires et très efficaces. En effet le suivi de plusieurs patients, qui ont été sous traitements Botox® régulièrement, pendant plusieurs années, n’a pas démontré de problèmes médicaux reliés à l’utilisation de ce médicament pour le traitement des rides d’expression du visage.

De plus, il existe maintenant plusieurs indications médicales à utiliser du Botox® telles : migraines, douleur musculaire faciale, torticolis,…

Le Canada a été le premier pays au monde à recevoir l’approbation officielle pour le traitement de la glabelle avec Botox® en avril 2001.

Le Botox® se classe numéro un dans le domaine des interventions esthétiques partout dans le monde, incluant le Canada. En 2004, on a constaté une augmentation de 40 % du nombre d'injections de Botox® au pays. Seulement l'année dernière, on a pratiqué 2,8 millions d'injections aux États-Unis et plus de 120 000 au Canada.

Aucune anesthésie n’est nécessaire.

Le traitement consiste en une série d’injections au niveau du visage. L’aiguille est extrêmement fine, et les injections sont habituellement sans douleur. La durée du traitement est de l’ordre de quelques minutes.

Tout dépend des patients, des zones traitées et des doses utilisées. L'effet de l'injection de Botox persiste généralement de trois à quatre mois. Mais plus une région est traitée, plus l'effet est durable, puisqu’on perd l'habitude d'utiliser le muscle affaiblie, la ride met donc plus de temps à se reformer. Le Botox® demeure sans danger lorsqu'il est administré dans une clinique par un médecin d'expérience. Les femmes enceintes et les personnes atteintes de maladies neurologiques ou musculaires devraient toutefois s'abstenir.

 Photos avant et après

 

 

Quoi faire après les injections :

Pendant les deux heures qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif et de ne pas vous allonger.
Éviter les manipulations du visage ou les massages.

Habituellement, les suites de ces injections sont simples.
Quelques marques un peu gonflées subsistent 20 à 30 minutes puis disparaissent.
Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections.
Quelques rares effets indésirables peuvent apparaître. Ils sont transitoires.

Il peut s’agir de :
- Rougeur : une rougeur localisée aux points d’injection a été parfois signalée et persiste rarement au delà de 3 à 6 jours.
- Ecchymoses ("bleus") : des bleus sont en fait rarement observés au niveau des zones d’injection et peuvent perdurer quelques jours.

Il est très important d’être bien informé avant de subir un traitement.

N’hésitez pas à consulter pour plus d’informations. 

 

Lien utile www.botoxcosmetic.com
 

 

 

Bienvenue

Notre équipe

Informations aux patients

Contactez-nous

Accès aux professionnels

Nouveautés