Prévenir les maladies de la gencive

En conditions normales, la gencive est attachée sur la dent et recouvre l’os de soutien des mâchoires. Si une sonde graduée est insérée entre la gencive et la dent, une profondeur de 2 à 3 mm peut être mesurée. Lorsque l’os est détruit par la maladie parodontale, la gencive s’approfondit pour créer des poches parodontales de 4mm et plus.

La maladie parodontale est souvent sans douleur, les gens affectés ne sentent pas qu’une destruction osseuse est en cours. Ils noteront toutefois un saignement fréquent des gencives et fréquemment une mauvaise odeur (ou la/le conjointe la notera). Lorsque des mobilités dentaires sont constatées, c’est déjà que la maladie est avancée.

Traitement

Le traitement des maladies           parodontales est simple   : l’élimination des dépôts bactériens sous les gencives. Elle se complète par surfaçage radiculaire (curetage sous-gingival avec anesthésie local) et, dans les cas plus avancés, par chirurgies parodontales. Par la suite, des nettoyages dentaires plus fréquents seront nécessaires et évidemment,l’utilisation quotidienne de la soie ou de petites brosses inter-dentaires sera requise.

 
 

 

 

 

 

 

      

       

 

 
 
 
     

1

 

2

 

3

 

4